Contenu

Action intersyndicale du mardi 26 janvier : Pourquoi le SNPTES n’appelle pas à la grève !

PDF - 243.3 ko
PPCR : pourquoi le SNPTES n’appelle pas à la grève !

Les syndicats non-signataires de l’accord fonction publique des Parcours professionnels carrières et rémunérations (PPCR) sont à l’origine de l’appel à la grève le 26 janvier 2016. D’autres organisations ont décidé de se joindre au mouvement sur des revendications parfois très éloignées de l’appel initial.

Non seulement le SNPTES n’est pas adepte des plates-formes revendicatives fourre-tout, mais il ne peut cautionner des revendications anti-PPCR, alors que ces mesures sont globalement favorables aux personnels. En plus, certaines demandes sont nulles et non avenues puisque des engagements ont déjà été pris dans ce sens par la ministre chargée de la fonction publique. Un rendez-vous salarial est d’ores et déjà programmé en février.

Le SNPTES, syndicat responsable, n’appelle pas à la grève, car rien ne justifie que les personnels qu’il représente perdent une journée de salaire, alors que l’heure est à la négociation, pas à la grève générale reconductible.