Contenu

Agressions contre les personnels : le SNPTES dénonce un contexte alimenté par certaines dérives

PDF - 509.2 ko
Agressions contre les personnels : le SNPTES dénonce un contexte alimenté par certaines dérives
Version téléchargeable et imprimable


Le SNPTES dénonce avec la plus grande vigueur les actes de violence dont ont été victimes, ces derniers jours, des enseignants et des chefs d’établissements.

Le SNPTES, sans nier la responsabilité des auteurs de ces actes, tient à préciser que les propos de certains dirigeants politiques ne font qu’alimenter encore plus ce contexte de haine contre les institutions en général et contre les enseignants en particulier.

Ainsi, le SNPTES trouve particulièrement affligeant d’entendre sur les ondes d’une radio nationale un candidat aux primaires pour l’élection du Président de la République affirmer que les enseignants ne travaillent que six mois par an… !

Il invite ce candidat à retourner quelques jours à l’école, au collège ou au lycée pour percevoir la réalité de la charge de travail et, pour certains secteurs et établissements, l’âpreté de la situation.


Alain Favennec
Secrétaire général adjoint