Contenu

Alain Halère élu secrétaire général du SNPTES

JPEG - 105.4 ko


Le syndicat SNPTES a tenu son 26e Congrès national ordinaire, du 15 au 17 mai 2018, à Brest. Lors de ce dernier, les résultats du vote des adhérents sur le rapport d’activité et le rapport financier ont été proclamés (rapport d’activité : approuvé à 89,88% des suffrages exprimés - rapport financier : approuvé à 89,65 % des suffrages exprimés).

Les moments forts du Congrès ont été :

  • affiliation du SNPTES à la nouvelle fédération autonome de l’éducation nationale, de l’enseignement supérieur et de la recherche (FA-ENESR) ;
  • modification du nom du SNPTES qui devient le syndicat national des personnels titulaires et contractuels de l’éducation nationale, de l’enseignement supérieur, de la recherche et de la culture. Il a néanmoins été décidé de conserver le sigle SNPTES ;
  • vote de la résolution générale 2018-2021 ;
  • élection du Bureau national du SNPTES et du secrétaire général

Alain Halère était le seul candidat à la succession de Laurent Diez qui, après 6 ans à la tête du SNPTES, a décidé de ne pas se représenter pour un troisième mandat.

PDF - 494.8 ko
Alain Halère élu secrétaire général du SNPTES
Version téléchargeable et imprimable

Alain Halère est biologiste à l’Université Clermont Auvergne (UCA). Après avoir été secrétaire départemental du SNPTES de la section du Puy-de-Dôme, pendant 5 ans, il est entré au Bureau national du SNPTES en 2004. Depuis le Congrès de Lyon, en 2005, il a assumé la fonction de secrétaire général adjoint du SNPTES. Il a ainsi eu la chance de travailler avec 4 secrétaires généraux Gérard Marien, Roger Piétrini, Jacques Drouet et Laurent Diez.

En plus de sa fonction de secrétaire général adjoint, Alain Halère était chargé des questions relatives à la vie interne du syndicat et du secteur « Défense des personnels ».

Fabrice Orel ingénieur d’études au rectorat de l’académie de Nancy-Metz devient secrétaire général adjoint. Il était précédemment responsable du secteur « Services académiques et administration centrale  ».

Le Bureau national est également composé de (par ordre alphabétique) :
  • Christian Alla, chargé de la communication ;
  • Florence Bayeux, chargée de l’INSERM ;
  • Alain Charrier, chargé des CAP et des opérateurs éducatifs ;
  • Cédric Clerc, chargé des CAP ;
  • Daniel Dégardin, Trésorier ;
  • Didier Périni, trésorier adjoint ;
  • Marie-Agnès Despres, chargée de la santé et sécurité au travail ;
  • Xavier Duchemin, chargé du CNRS et des personnels en CDD et CDI ;
  • Françoise Ferrand, chargée de la syndicalisation ;
  • Nathalie Frayon, chargée des personnels des bibliothèques ;
  • Jérôme Giordano, chargé des enseignants-chercheurs ;
  • Marie-Ange Kelchlin, chargée des CROUS et du CNOUS ;
  • Lucie Marzaq, chargée des services académiques ;
  • Virginie Pellerin, chargée des ITRF des EPLE ;
  • Catherine Ratel-Masson, chargée de l’INSERM ;
  • Sandra Villaume, chargée des questions relatives à la mobilité ;
  • Philippe Virion, chargé de l’éducation nationale.