Contenu

Augmentation des agents de la fonction publique : le SNPTES est satisfait de ce premier geste, mais exige, en complément, des mesures catégorielles

PDF - 273.5 ko
Augmentation des agents de la fonction publique : le SNPTES est satisfait de ce premier geste, mais exige, en complément, des mesures catégorielles
Version téléchargeable et imprimable

La rémunération des agents de la fonction publique va enfin être revalorisée de 0,6% le 1er juillet 2016, et de 0,6% au 1er février 2017. Cette augmentation de la valeur du point d’indice qui intervient après 6 ans de gel ne compensera malheureusement pas la perte de pouvoir d’achat subie par les agents publics depuis de nombreuses années.

C’est la raison pour laquelle, le SNPTES revendique des mesures complémentaires notamment une amélioration des carrières.

Le gouvernement s’est engagé à moderniser les parcours professionnels, les carrières et les rémunérations. Des mesures concernant les personnels de catégories C, B et certains corps de catégorie A ont été annoncées, mais les discussions sur les corps dits de catégorie A atypiques (ITRF, ITA, personnels des bibliothèques, chercheurs, enseignants-chercheurs, enseignants, etc.) n’ont pas officiellement démarré.

L’agenda social, dont le deuxième cycle de réunions va bientôt commencer, sera l’occasion pour le SNPTES de défendre ses revendications pour les fonctionnaires et les personnels contractuels.

Alain Halère
secrétaire général Adjoint
Voir aussi :