Contenu

Baisse des recrutements en personnels BIATSS

Le ministère de l’éducation nationale et de l’enseignement supérieur reconnait une baisse des recrutements en personnels BIATSS.

La Direction de l’évaluation, de la prospective et de la performance (DEPP), service rattaché au ministère de l’éducation nationale, de l’enseignement supérieur et de la recherche fait le point, dans sa note de conjoncture d’octobre 2014, sur le niveau de recrutement des personnels non-enseignants. Un premier constat s’impose, le nombre de postes ouverts en concours externes diminue de manière constante, depuis 2008/2009, tant pour les personnels ASS (administratifs, sociaux et de santé) que pour les ITRF. Le renouvellement générationnel n’est plus assuré pour ces deux filières. Un poste est proposé pour deux départs à la retraite pour les ASS et un poste pour un peu moins de deux pour les ITRF.

Selon la DEPP, en fonction des filières et des niveaux de recrutements, les postes offerts ne trouvent pas preneur. C’est particulièrement notable pour la filière médico-sociale et les corps de catégorie A de la filière ITRF. L’effet cumulé du manque d’attrait pour les concours et du non remplacement des départs à la retraite amplifie la pénurie et contribue au déficit en postes.

La note de la DEPP conforte l’analyse du SNPTES qui n’a cessé depuis 6 ans d’alerter nos ministères de tutelle sur l’état dégradé de l’emploi dans nos établissements.

PDF - 320.3 ko
Communiqué : baisse des recrutements en personnels BIATSS

Le SNPTES avance quelques raisons à ce manque d’attrait pour les concours ITRF singulièrement pour les postes de catégorie A : niveau de rémunérations peu attractif, manque de reconnaissance des compétences professionnelles, conditions de travail dégradées…

Le SNPTES attend des prochaines entrevues avec le ministère de l’éducation nationale, de l’enseignement supérieur et de la recherche, dans le cadre du protocole social et des chantiers métiers, que soient abordées ces différentes problématiques.