Publications en ligne

Accueil

Actualité

Le Comité d’hygiène, de sécurité et des conditions de travail ministériel de l’enseignement supérieur et de la recherche (CHSCTMESR) s’est réuni le 3 mars 2015. Il s’agissait d’une réunion d’installation. Ce comité a en effet été renouvelé, pour tenir compte du résultat des élections professionnelles, du 4 décembre 2014.
Pour mémoire, le SNPTES s’est vu attribuer 4 sièges dans cette instance (2 titulaires et 2 suppléants).
Vu les dysfonctionnements constatés lors du précédent mandat, les questions relatives à la (...)

publié le vendredi 6 mars 2015

La note de service n° 2014-141 du 23-10-2014 "Carrière des personnels des bibliothèques, ingénieurs, administratifs, techniques, sociaux et de santé (BIATSS)", commune aux trois filières AENES, ITRF et Bibliothèques, organise notamment la campagne de promotion (Liste d’aptitude, Tableau d’avancement).
C’est avec consternation que les personnels des bibliothèques ont découvert que, cette année, sous la pression de certains syndicats, le rapport d’activité rédigé par l’agent a été supprimé.
Le SNPTES, (...)

publié le jeudi 5 mars 2015

Le désengagement de l’État du service public d’enseignement supérieur et de recherche a des conséquences directes et dramatiques sur nos conditions d’études et de travail.

Dans les établissements, ce sont des millions d’euros qui manquent pour pouvoir fonctionner correctement. Ponctionner les fonds de roulement ne peut en aucun cas être une solution. Lire la suite...

publié le vendredi 27 février 2015

Le comité technique du CNRS devait se réunir le mercredi 25 février pour discuter du contrat d’objectifs État-CNRS 2014/2018. Avec d’autres organisations syndicales, le SNPTES a décidé de boycotter ce comité technique devant le refus de la direction de revoir le texte sur ses aspects les plus néfastes. En l’état, le SNPTES ne peut cautionner, par sa présence un tel texte.
Ce projet de contrat est un long plaidoyer pour une politique de recherche corsetée dans une approche essentiellement gestionnaire. (...)

publié le jeudi 26 février 2015

NON À L’AUMÔNE INDEMNITAIRE !
Les remerciements de la ministre accompagnés de l’indemnité exceptionnelle complémentaire de 100 € pour les collègues de catégories C, 50 € pour ceux de la catégorie B et même si rien n’était prévu pour les collègues de catégorie A, laissaient entrevoir aux personnels qu’ils avaient un semblant de reconnaissance.
À Nancy-Metz, un reliquat indemnitaire de fin d’année était attribué depuis plusieurs années et les personnels étaient en droit d’attendre une revalorisation (...)

publié le jeudi 26 février 2015

346 Millions d’euros pour une valeur d’usage nulle !

La cour des comptes reconnait que l’échec de l’ONP est « largement imputable à son ambition excessive et à sa gouvernance défaillante ».

Comme l’avait souligné le SNPTES, les conséquences financières de cet imbroglio progiciel toucheront de plein fouet l’État mais surtout notre ministère de l’Éducation nationale...
Lire la suite...

publié le jeudi 26 février 2015