Contenu

CNESER : le SNPTES dénonce un budget ESR encore en baisse !

Cela devient maintenant une habitude au CNESER de voir les créations de COMUE mis à l’ordre du jour puis retirés dans la précipitation. Ce débat intervient une fois de plus alors que le gouvernement a choisi de frapper le budget de l’ESR, a contrario des promesses présidentielle, en le privant de recettes qu’il avait pourtant accordées dans le budget préparatoire !

Ce holdup légalisé conduira, inexorablement, à des mesures d’économie qui prendront, une nouvelle fois, la forme de suppression de postes (nous ne parlons même plus de gel !), de coupes franches dans l’offre de formation, de réduction dans l’encadrement et le suivi des étudiants et de gel de certains programmes de recherche.

Le SNPTES tient, une nouvelle fois, à souligner que la France ne peut renouer avec la croissance sans investir, fortement, dans l’enseignement supérieur et la recherche.

PDF - 223.7 ko
Déclaration SNPTES au CTMESR du 24 novembre 2014
Version téléchargeable et imprimable

Dans ce paysage où des établissements qui, il y a encore quelques jours, ne savaient déjà pas s’ils pourraient payer les salaires et rémunérations du mois de décembre 2014, le ministère voudrait que nous débattions sereinement de créations de COMUE qui vont figer le paysage de l’enseignement supérieur et de la recherche pour quelques années ! C’est une aberration et le SNPTES demande qu’un véritable débat ait lieu sur ce que doivent être les regroupements d’établissements auxquels nous ne sommes pas hostiles par principe.

Le SNPTES ne peut se satisfaire de discussions techniques quand l’avenir de notre enseignement supérieur et de notre recherche demande une réponse politique claire !