Contenu

Catégorie C : une nouvelle réforme en préparation pour 2017

Après l’échec des négociations relatives aux parcours professionnels, aux carrières et aux rémunérations, le gouvernement a décidé de passer outre l’avis des syndicats contestataires et d’appliquer les mesures qu’il avait proposées dans un projet de protocole d’accord.

La ministre en charge de la fonction publique affirme que les fonctionnaires de catégorie C bénéficieront de revalorisations salariales à compter du 1er janvier 2017 et que le processus de revalorisation s’étalera jusqu’en 2020. Elle précise que les gains bruts annuels intègrent le transfert d’une partie des primes dans le traitement indiciaire. Ce transfert d’une partie des primes est équivalent à 4 points d’indice soit 222,24 € bruts annuels. Selon la ministre ces gains seraient au total de 500 € bruts annuels, en début de carrière et de 2 111 € bruts annuels pour un agent recruté sans concours ayant bénéficié d’un avancement de grade.

QU’EN EST-IL RÉELLEMENT ?

CES AFFIRMATIONS SONT-ELLES VRAIES OU FAUSSES ?

LES SYNDICATS CONTESTATAIRES (SUD, FO ET CGT) SONT-ILS JUSQU’AU-BOUTISTES AU POINT DE PRENDRE LE RISQUE DE FAIRE PERDRE DE L’ARGENT AUX FONCTIONNAIRES DE CATÉGORIE C ?

PDF - 134.9 ko
Projet de réforme cat. C : modalité de reclassement et grilles de salaire


Vous en jugerez par vous-même en cliquant ICI.

Pour le SNPTES, ce projet est positif. Cette nouvelle réforme prend en compte une grande partie de ses revendications, notamment une réduction du nombre de grades. En effet dans ce projet, la catégorie C sera composée d’un corps à trois grades au lieu de quatre actuellement. Le SNPTES porte cette revendication depuis 2007.

Les nouveaux grades s’intituleront ainsi :

Corps des adjoints techniques :

  • adjoint technique principal de 1re classe (Échelle de rémunération C3) ;
  • adjoint technique principal de 2e classe (Échelle de rémunération C2) ;
  • adjoint technique (Échelle de rémunération C1).

Corps des magasiniers des bibliothèques :

  • magasinier des bibliothèques principal de 1re classe (Échelle de rémunération C3) ;
  • magasinier des bibliothèques principal de 2e classe (Échelle de rémunération C2) ;
  • magasinier des bibliothèques (Échelle de rémunération C1).

Corps des adjoints administratifs :

  • adjoint administratif principal de 1re classe (Échelle de rémunération C3) ;
  • adjoint administratif principal de 2e classe (Échelle de rémunération C2) ;
  • adjoint administratif (Échelle de rémunération C1).
PDF - 483.5 ko
Catégorie C : une nouvelle réforme en préparation pour 2017
Version téléchargeable et imprimable

Le décret n° 2016-580 du 11 mai 2016 relatif à l’organisation des carrières des fonctionnaires de catégorie C de la fonction publique de l’État a été publié au journal officiel le 13 mai 2016. Le 1er janvier 2017, ce décret remplacera le décret n°2005-1228 du 29 septembre 2005 qui sera abrogé.

Les nouvelles échelles de rémunération et les modalités de reclassement permettront une revalorisation en points d’indice sur l’ensemble de la carrière et donc une amélioration de la future retraite. L’augmentation de la valeur du point d’indice viendra de surcroit renforcer cette réforme.

Alors oui, le SNPTES l’affirme, les gains sont bien réels, les affirmations de la ministre sont confirmées par nos simulations de carrière.
En conclusion, si le Premier ministre n’avait pas décidé de passer outre l’avis des syndicats contestataires (SUD, FO et CGT), les personnels de catégorie C auraient perdu du pouvoir d’achat. Le SNPTES n’est heureusement pas un adepte du tout ou rien.