Contenu

Classement de Shanghai : les politiques structurelles des dix dernières années auraient-elles échoué ?

PDF - 401.7 ko
Classement de Shanghai : les politiques structurelles des dix dernières années auraient-elles échoué ?
Version téléchargeable et imprimable

Pour l’enseignement supérieur français les classements de Shanghai se suivent et se ressemblent... Si différentes réformes, initiées depuis plus de dix ans (fusions d’établissements, COMUE, financement sur projet, etc.), avaient pour objectif principal de permettre d’obtenir, progressivement, de meilleurs classements, force est de constater que celles-ci n’ont pas permis d’acquérir les résultats escomptés...

Pour le SNPTES, la preuve est faite que ce n’est pas en essayant artificiellement de coller aux critères de ce classement que nos établissements y obtiendront de meilleures places... Aussi, il est temps, si nos gouvernants entendent réellement démontrer l’excellence de notre recherche et notre enseignement supérieur, de donner à l’ensemble de nos établissements les moyens humains et financiers nécessaires à travailler.

Il est aussi évident, pour le SNPTES, que la recherche de l’excellence doit aussi s’appuyer, en priorité, sur des perspectives de carrières attrayantes pour l’ensemble des personnels de l’enseignement supérieur et de la recherche.


Alain Favennec,
secrétaire général adjoint