Contenu

Comment faire plus avec toujours moins : la subvention du CNRS amputée de 45 millions d’euros

Dans le cadre des grands équilibres budgétaires le gouvernement procède, par décret, à une annulation de 608 M€ d’autorisation d’engagement et 667 M€ de crédits de paiement. Six programmes budgétaires relevant de la MIRES seront concernés à hauteur de 48 M€ en autorisation d’engagement et 93 M€ en crédits de paiement. Sur ce dernier chapitre c’est le CNRS qui supportera l’essentiel de l’effort financier, sa dotation budgétaire sera amputée de 45 M€ au titre du programme 172 « Recherches scientifiques et technologiques pluridisciplinaires  ».

PDF - 358.7 ko
Communiqué SNPTES : la subvention du CNRS amputée de 45 millions !
Version téléchargeable et imprimable


Le SNPTES dénonce une fois de plus le recours à la méthode arbitraire du gouvernement consistant à amputer les crédits votés par les élus de la Républiques et aussitôt soustraits de manière discrétionnaire.

Le SNPTES s’étonne du grand écart entre les discours présidentiel affichant un véritable volontarisme en matière de recherche et l’approche uniquement comptable du gouvernement.

Le SNPTES déplore le message négatif envoyé à la communauté scientifique au travers ces nouvelles décisions budgétaires.

Le SNPTES attend du nouveau secrétaire d’état à l’enseignement supérieur et la recherche qu’il défende la recherche publique française notamment au travers d’un financement pérenne à la hauteur des ambitions affichées par le Président de la République.