Contenu

Commissions scientifiques spécialisées : le SNPTES tient ses engagements !

Conformément à ses engagements électoraux, le SNPTES a réuni ses élus des commissions scientifiques spécialisées (CSS) et du conseil scientifique (CS), la vague C des évaluations des Unités Inserm touchant à sa fin. Cela permet donc de faire un premier bilan sur la situation des personnels des Unités mixtes de recherche Inserm.

Sur douze unités visitées, dix (83% !) font remonter les mêmes problématiques de souffrance au travail principalement dû à la précarité.

PDF - 145.2 ko
Commissions scientifiques spécialisées : le SNPTES tient ses engagements !
Version téléchargeable et imprimable

Le nombre trop important de contractuels, ayant une perspective d’avenir peu engageante (sans cesse dans la recherche d’un autre contrat) car peu d’espoir d’être titularisés, engendre des conditions de vie et de travail trop lourdes. Par ricochet les titulaires ne sont pas épargnés, car devoir former continuellement de nouveaux arrivants les restreint à un rôle de formateur au détriment de leurs fonctions scientifiques. L’absence de reconnaissance du rôle scientifique des ingénieurs et techniciens couplée au manque d’une vraie politique de carrière laisse place à un personnel en trop grande souffrance.

Le SNPTES exige des moyens humains et financiers pérennes pour une recherche ambitieuse permettant d’assurer le maintien et le développement des savoirs et des compétences par :

  • la création de postes de chercheurs, d’ingénieurs et techniciens titulaires ;
  • le financement pérenne des équipes de recherche ;
  • la remise en cause du mode de fonctionnement actuel de l’agence nationale de recherche (ANR).

Pour le SNPTES, l’ambition de défendre et développer les intérêts collectifs et individuels des personnels de l’Inserm commence par un respect des conditions de travail.


Le SNPTES est auprès de vous pour vous aider vous renseigner et répond à vos questions : http://forum.snptes.org/
Le SNPTES met à votre disposition de nombreux journaux spéciaux,
notamment un pour les contractuels