Contenu

Communiqué de presse intersyndical : La réforme de la formation des enseignant·es doit être suspendue

La réforme de la formation des enseignant·es doit être suspendue

PDF - 89 ko
Communiqué de presse intersyndical : La réforme de la formation des enseignant·es doit être suspendue
Version téléchargeable et imprimable

En raison de la situation d’ “état d’urgence sanitaire”, le Président de la République et le gouvernement ont annoncé la suspension des “réformes” en cours, sans toutefois entrer dans le détail. Aussi, nous demandons solennellement aux deux Ministres de l’Éducation nationale et de l’Enseignement supérieur d’annoncer publiquement la suspension de la “réforme” de la Formation des enseignants ainsi que de l’ensemble des procédures afférentes pour permettre de nouvelles négociations.

Nous avons déjà à plusieurs reprises alerté sur la précipitation et l’impréparation de cette “réforme”. Dans les conditions d’aujourd’hui, il est complètement irréaliste de croire qu’elle pourrait être mise en œuvre à la rentrée de septembre 2020, compte tenu également de la situation de confinement, dont le terme demeure encore indéterminé. Dans le même ordre d’idée, puisque les textes prévoient que tout changement de concours de recrutement enseignant fasse l’objet de publication de textes deux années auparavant, il faut donc maintenir le format actuel des concours pour 2022.

La situation de crise sanitaire est très difficile à vivre pour les formateurs-trices, les professeur·es stagiaires, les tuteurs et tutrices et les étudiant·es qui destinent aux métiers du professorat et de l’éducation. Pour ne pas ajouter des difficultés, ni ouvrir une crise supplémentaire dans la crise actuelle, la suspension de la “réforme” doit être annoncée immédiatement.


Signataires : SNASUB-FSU, SNEP-FSU, SNES-FSU, SNESUP-FSU, SNUEP-FSU,
SNUIPP-FSU, SNPTES, SGEN-CFDT, CGT Educ’action, FERC CGT, FERC Sup CGT, Sud éducation, SUP’Recherche-UNSA