Contenu

Emploi scientifique dans les organismes de recherche : LES ITA UNE FOIS DE PLUS OUBLIÉS !

PDF - 380.8 ko
Communiqué SNPTES - Emploi scientifique
Version téléchargeable et imprimable


Face à la mobilisation des personnels, face aux chiffres désastreux de la destruction des emplois scientifiques, le gouvernement tente de réagir dans la précipitation. Ainsi, la secrétaire d’État à l’enseignement supérieur et à la recherche annonce un plan sur 3 ans visant à conforter la politique actuelle, tout en annonçant que les recrutements seront moins nombreux.

De plus, cela ne concernerait que des emplois de chercheurs, les ingénieurs, techniciens et personnels administratifs n’étant pas considérés comme des personnels scientifiques, mais plutôt considérés comme des variables d’ajustement budgétaire.

Le SNPTES demande qu’enfin ce gouvernement mette en place un plan pluriannuel de créations d’emplois statutaires scientifiques (ITA et chercheurs). Cette politique volontariste doit aussi s’accompagner d’une hausse des financements des crédits de recherche. C’est à ce prix et cet effort que la France retrouvera sa place dans le concert des pays en matière de recherche, lui permettant ainsi de redevenir attractive dans une économie mondialisée. L’avenir des futures générations en dépend.

La séance plénière du comité national du CNRS, réuni le mercredi 11 juin à Paris, a été l’occasion de démontrer que les personnels s’impliquent et se mobilisent pour exiger du gouvernement un signal fort en matière de politique de recherche.


PDF - 312 ko
Propositions sur l’emploi scientifique du Comité National de la recherche scientifique
Comité national de la recherche scientifique