Grève dans l’éducation, l’enseignement supérieur et la recherche le 29 janvier 2009

Publié le 26 janvier 2009, mise à jour le 3 février 2009
par SNPTES

Obstination

Les huit organisations syndicales se réunissent le 2 février. Elles maintiendront leurs exigences contenues dans la plate-forme commune avant l’intervention du président de la République. La question du pouvoir d’achat oppose les organisations au gouvernement. Pour lui, l’aide aux entreprises et aux banques est la solution. La consommation peut attendre. Le premier ministre, de son côté, fait dans l’obstination. Les emplois publics continueront d’être supprimés. A la question de savoir si le gouvernement comptait poursuivre en 2010 la réduction du nombre de fonctionnaires en ne remplaçant pas un départ à la retraite sur deux, il a répondu :"La réponse est oui, parce que nous allons continuer à réformer l’Etat". La "réforme" de l’Etat se réduit à un plan social, sans perspective, sans ambition. L’Etat et les fonctionnaires qui le servent ne sont, aux yeux du premier ministre, qu’une variable d’ajustement. Triste déclaration. Le 29 janvier doit avoir des suites.

Patrick Gonthier
Secrétaire général de l’UNSA Education
calle
calle
calle

SNPTES / UNSA-ÉDUCATION 18, rue Chevreul 94600 CHOISY le ROI
Tel. : 01-48-84-08-62; Fax : 01-48-84-11-10; Courriel : S.N.P.T.E.S. secrétariat
[Tous les Logos et Marques de ce site sont la propriété de leurs propriétaires respectifs].[Les commentaires sont la propriété de leurs auteurs]; création 01/05/2007