Contenu

ITRF des EPLE : groupe de travail ministériel

Le ministère a réuni les organisations syndicales représentatives au Comité technique ministériel de l’Éducation nationale pour siéger à un groupe de travail relatif aux fiches métiers des personnels en EPLE. M. LEJEUNE, Conseiller social de M. Vincent PEILLON, présidait cette réunion.

PDF - 488.9 ko
Fiche GT11 personnels administratifs

Une fiche métier intitulée "Les ex-personnels de laboratoire des établissements d’enseignement du ministère chargé de l’éducation nationale" a été étudiée.

Cette fiche aborde plusieurs points :


- a) La fusion des personnels de laboratoire dans la filière des personnels ingénieurs, techniques et administratifs de recherche et de formation (ITRF)

- b) Les actions au niveau de l’administration centrale

- c) Les actions au niveau académique

- d) Le retour à une filière différenciée

Le SNPTES a apporté sa contribution par des amendements sur ce texte.

Le SNPTES a soulevé le problème de mobilité des personnels exerçant en EPLE vers les établissements de l’Enseignement supérieur, ces derniers n’affichant pas leurs postes vacants.

Le SNPTES a insisté sur la volonté de nombreux rectorats de ne pas proposer de dossiers de candidats ITRF exerçant en EPLE sur les listes de promotion de corps par liste d’aptitude en catégorie A, mais aussi en catégorie B.

Si le bilan 2012 et 2013 est néanmoins positif pour la promotion par liste d’aptitude, le SNPTES a dénoncé la baisse du nombre de promotions depuis deux ans. Il a demandé un rehaussement de postes de catégorie C en catégorie B pour 2015-2017, mais aussi en catégorie A dans les lycées dont l’importance des filières scientifiques le justifie.

Il a souligné la mise en place de formations académiques pour l’aide à la rédaction du rapport d’activité pour les promotions de corps ou de grade, mais a aussi dénoncé la rédaction encore insuffisante des rapports d’aptitude professionnelle réalisés par les supérieurs hiérarchiques.

Il a rappelé sa demande d’une instante préparatoire aux CAP du type CPE (Commission paritaire d’établissement) pour les personnels des services de l’Éducation nationale.

Pour ce qui est du retour vers une filière différenciée, le ministère n’y est pas favorable et a précisé que cette fusion est encore relativement récente, et par voie de conséquence, perfectible, en particulier par un pilotage plus prégnant des académies concernant leur politique de gestion des ressources humaines.