Contenu

L’attribution du prix Nobel d’économie 2014 tord le cou aux idées reçues !

PDF - 316.2 ko
Communiqué : l’attribution du prix Nobel d’économie 2014 tord le cou aux idées reçues !
Version téléchargeable et imprimable

La remise du prix Nobel d’économie à un chercheur français, Jean Tirole, vient, opportunément, tordre le coup à des clichés récurrents.

Pour le SNPTES, cette distinction devrait ainsi permettre de faire taire les critiques contre l’université et la recherche scientifique française. Pour mémoire rappelons que les scientifiques français jouissent d’une réputation qui ne se dément pas depuis la création du prix Nobel en 1901 ; 36 lauréats se sont partagé cette prestigieuse récompense dans les domaines de la physique, la physiologie, la chimie et l’économie.

Malgré ce constat éloquent la communauté scientifique est régulièrement et injustement critiquée. Au sein de cette communauté les sciences humaines et sociales dont relèvent les disciplines économiques ont été, ces dernières années, particulièrement stigmatisées en plus d’être affaiblies par des réformes, des suppressions de postes et des coupes budgétaires.

Pour le SNPTES, il est temps de miser sur la recherche et l’enseignement en accordant aux établissements les moyens financiers et humains de poursuivre dans la voie que nous indique ces scientifiques de réputation mondiale.