Contenu

Le SNPTES attire l’attention sur les conditions de travail difficiles des professeurs de technologie

PDF - 700.6 ko
Le SNPTES attire l’attention sur les conditions de travail difficiles des professeurs de technologie
Version téléchargeable et imprimable

Avec la réforme du baccalauréat technologique, la série sciences et technologie de l’industrie et du développement durable (STI2D) et ses quatre spécialités [1] a remplacé la série sciences et technologies de l’industrie (STI). L’objectif était de proposer aux élèves une formation scientifique plus large et plus ouverte.

Du côté des enseignants, cette réforme a modifié leur mode de recrutement : les certificats d’aptitude au professorat de l’enseignement technologique (CAPET) de technologie et de la filière STI ont été supprimés à compter de la session de 2012 et remplacés par un CAPET de sciences industrielles de l’ingénieur (SII) avec quatre options [2] :

  • Architecture et construction
  • Énergie
  • Informatique et numérique
  • Ingénierie mécanique
    Les enseignants recrutés peuvent être affectés en collège (technologie) ou en lycée (SII).
PDF - 91.7 ko
Courrier SNPTES à la ministre de l’éducation nationale, de l’enseignement supérieur et de la recherche

Mais, depuis ces réformes, le recrutement des professeurs de technologie en collège ne cesse de se compliquer. Certaines académies se trouvant dans des situations ubuesques : elles manquent de professeurs titulaires recrutant des contractuels alors que le mouvement intra-académique est bloqué par des barres supérieures à 1000 points, bloquant ainsi la mobilité des personnels. Certains chefs d’établissement vont jusqu’à imposer à des enseignants de sciences (Sciences et Vie de la Terre et Physique-Chimie) de suppléer en technologie, sans aucune formation spécifique, mettant ces enseignants en difficulté devant leurs propres élèves et créant une réelle souffrance au travail.

Ce contexte est nuisible à la fois aux élèves et aux collègues.

Le SNPTES, dans un courrier adressé à la ministre de l’Éducation Nationale, souhaite donc attirer l’attention sur la situation d’enseignants, mais aussi d’un enseignement, qui méritent davantage de considération et d’intérêt.


Elise Marais
chargée de mission Éducation nationale

[1http://www.onisep.fr/Choisir-mes-etudes/Au-lycee-au-CFA/Au-lycee-general-et-technologique/Les-bacs-technologiques/Le-bac-STI2D-sciences-et-technologies-de-l-industrie-et-du-developpement-durable
Les quatre spécialités du Bac STI2D sont : innovation technologique et éco-conception, systèmes d’information et numérique, énergies et environnement et architecture et construction.