Contenu

Le SNPTES condamne les formes de violences dont nos étudiants ont été victimes !

PDF - 235.7 ko
Le SNPTES condamne les formes de violences dont nos étudiants ont été victimes !
Version téléchargeable et imprimable

L’université de Montpellier est un lieu d’échanges, de savoir et de concertation, la violence n’y a pas sa place !
le SNPTES souhaite que la lumière soit faite le plus rapidement possible sur ces événements inacceptables et apporte son soutien aux étudiantes et étudiants touchés physiquement et/ou psychologiquement par ces violences.

La ministre de l’Enseignement supérieur Frédérique Vidal a décidé d’ouvrir une enquête administrative sur les faits, confiée à l’inspection générale de l’administration de l’éducation nationale et de la Recherche. Le doyen Philippe Petel a présenté sa démission et celle-ci a été acceptée.

Le parquet de Montpellier a ouvert une enquête pour des faits de violences en réunion.

le SNPTES sera attentif aux suites données à ces agressions et à ces intrusions.


Thierry Vindolet
secrétaire académique