Contenu

Le SNPTES dénonce les baisses de crédits dans l’enseignement supérieur et la recherche

PDF - 649.5 ko
Le SNPTES dénonce les baisses de crédits dans l’enseignement supérieur et la recherche
Version téléchargeable et imprimable

Le SNPTES vient d’apprendre que le Gouvernement s’apprêtait à annuler 331 M€ sur le budget 2017 de la recherche et de l’enseignement supérieur.

Le SNPTES, bien que malheureusement habitué au reniement des engagements de campagne politique..., ne peut que critiquer l’enterrement de l’engagement qui clamait en mars dernier : "Nous sanctuariserons le budget de l’enseignement supérieur et de la recherche" (programme du candidat Emmanuel Macron : https://en-marche.fr/emmanuel-macron/le-programme/enseignement-superieur-recherche).

Ce reniement ne peut que susciter notre étonnement mais aussi notre colère en une période où les établissements publics d’enseignements supérieurs, victimes de leur succès et des "aléas" de la démographie, doivent faire face à un nombre de plus en plus important de nouveaux étudiants et doivent, au jour le jour, trouver des solutions satisfaisantes pour les nouveaux bacheliers qui, face à un système APB récalcitrant, n’ont à ce jour pu voir leurs vœux d’inscription satisfaits.

La recherche, elle aussi, est victime de ce choix politique et, une nouvelle fois, le SNPTES met en garde contre des choix politiques qui oublient, pour de simples questions d’intendance, qu’un pays qui sacrifie continuellement l’éducation, l’enseignement supérieur et la recherche rompt avec le développement et la croissance !


Alain Favennec
secrétaire général adjoint