Contenu

Note de gestion 2016 : le SNPTES attendait plus d’équité pour les personnels de Bibliothèques

PDF - 1.7 Mo
Bulletin officiel - Carrière des BIATSS 2016
Version téléchargeable et imprimable

Depuis 2014, la Note de gestion annuelle est unique pour les trois filières de notre ministère : AENES, ITRF et Bibliothèques.
Le SNPTES s’est appuyé sur cette démarche de regroupement des dispositions concernant la carrière des agents de l’ESR pour demander la poursuite d’un travail de convergence et de simplification dans la gestion qui soit équitable et transparent pour tous les personnels.
Or, malgré quelques avancées dans ce sens, cette année encore la filière Bibliothèque pâtit de règles distinctes préjudiciables aux intérêts des agents.

Dossier de promotion

Seuls les candidats à la liste d’aptitude des Conservateurs généraux sont autorisés à fournir un rapport d’activité pour leur dossier d’avancement, et les personnels de catégorie C ne doivent même pas fournir de CV.

PDF - 248 ko
Note de gestion 2016 : le SNPTES attendait plus d’équité pour les personnels de Bibliothèques
Version téléchargeable et imprimable

C’est une véritable inégalité de traitement pour la filière Bibliothèques par rapport aux autres filières. Les agents ne peuvent ainsi démontrer leur aptitude à analyser et valoriser les missions exercées et leur parcours professionnel. Leur dossier est ainsi privé d’éléments d’appréciation importants, alors que le SNPTES rappelle que la valeur professionnelle doit toujours primer sur l’ancienneté.

En revanche, l’exigence de mobilité à la suite d’une promotion de corps est heureusement abandonnée depuis l’année dernière pour les personnels des Bibliothèques, comme pour ceux des autres filières. C’était une demande forte du SNPTES.

Procédures de mobilité

Depuis 2 ans, le ministère a supprimé le second mouvement des Conservateurs en novembre, en faveur du recours à la Bourse Interministérielle de l’emploi public (BIEP) au fil de l’eau. Plus de 600 signatures de collègues des corps concernés ont été recueillies sur une pétition pour rétablir ce mouvement. Malgré cela, cette année encore, les Conservateurs devront recourir à la BIEP s’ils n’ont pu bénéficier des procédures plus transparentes lors de la CAPN de mai. Le SNPTES continuera de porter la demande du rétablissement du second mouvement.