Contenu

Projet de loi de finance 2016 : le SNPTES dénonce le double langage du gouvernement sur le financement du réseau des œuvres universitaires (CNOUS-CROUS) !

PDF - 411.1 ko
PLF 2016 : Le SNPTES dénonce le financement du réseau des œuvres universitaires
Version téléchargeable et imprimable

Le SNPTES dénonce le projet 2016 de loi de finances concernant l’enseignement supérieur et la recherche. Il n’est pas à la hauteur des ambitions affichées par le gouvernement. Le réseau des œuvres sociales universitaires, CNOUS et CROUS, est directement victime de cette rigueur extrême !

Le prélèvement sur fonds propres des CROUS de 50 millions d’euros, à un moment où le nombre d’étudiants est en hausse constante, + 25 000 pour cette année, amène les CROUS à devoir puiser dans ce qui leur reste de trésorerie ou à faire des économies sur les services rendus aux étudiants, notamment ceux aux revenus modestes ! Ainsi, la priorité Jeunesse affichée depuis 2012 subit elle aussi les affres de la vision comptable de ce gouvernement. En réduisant les capacités d’investissement des CROUS, il réduit d’autant plus la capacité de ceux-ci à accomplir ses missions. Les personnels des CROUS seront également touchés par ces mesures.

Le SNPTES dénonce cette politique à courte vue et demande qu’un plan de programmation pour l’enseignement supérieur et la recherche, incluant les CROUS, soit mis en œuvre rapidement.