Contenu

Remaniement ministériel : Thierry Mandon nommé secrétaire d’Etat à l’Enseignement supérieur et la Recherche !

Par un courrier du 22 avril 2015, Laurent Diez, Secrétaire général du SNPTES a interpellé le Président de la République sur la nécessité, pour l’Enseignement supérieur et la Recherche, d’être rattaché à un département ministériel de plein exercice.

Le Président de la République, par un courrier du 30 avril 2015 adressé au SNPTES a répondu à notre demande. Cette réponse du Président s’est concrétisée par la nomination, ce 17 juin 2015, de Thierry Mandon, secrétaire d’État en charge de l’enseignement supérieur et de la recherche.

PDF - 417.5 ko
Communiqué SNPTES : Thierry Mandon nommé secrétaire d’Etat à l’Enseignement supérieur et la Recherche
Version téléchargeable et imprimable


Si le SNPTES se félicite d’avoir été partiellement entendu, il regrette cependant que le Président de la République et le Chef du gouvernement n’ait pas opté pour un ministère de plein exercice, préférant confier ce département ministériel à un secrétaire d’État.

Comment, objectivement, expliquer qu’un département ministériel dont les champs d’attribution - l’Enseignement supérieur et la Recherche - sont si déterminants pour l’avenir de notre pays et de notre jeunesse soit considéré comme un domaine secondaire...

Le SNPTES tient à rappeler au nouveau secrétaire d’état, les enjeux concernant l’Enseignement supérieur et la Recherche :

  • revoir le fonctionnement du crédit impôt recherche afin de dégager des fonds pour soutenir les établissements universitaires et de recherche exsangues financièrement ;
  • consolider la masse salariale des établissements et la sanctuariser afin d’en finir avec les gels et suppressions de postes et permettre l’accès des contractuels à l’emploi titulaire ;
  • mettre fin à la régionalisation de l’Enseignement supérieur et la Recherche ;
  • prévoir un plan pluriannuel de création d’emplois scientifiques.

L’ouverture immédiate des négociations relatives à l’agenda social serait un premier signe fort en direction des personnels de l’enseignement supérieur et de la recherche.