Contenu

Renouvellement des Commissions administratives paritaires (CAP) des Chargés de Recherche à l’ Inserm

PDF - 413.8 ko
Profession de foi - élections CAP chargés de recherche Inserm
Version téléchargeable et imprimable

Les Commissions administratives paritaires (CAP) sont des instances consultatives composées d’un nombre égal de représentants nommés par l’administration et de représentants élus du personnel.

La CAP des Chargés de Recherche est obligatoirement saisie :

  • à la demande d’un agent ou des représentants du personnel ;
  • en matière de discipline et de mutation dans l’intérêt de la recherche pour les corps de chercheurs. Elle donne un avis pour toute sanction à l’exception du blâme et de l’avertissement ;
  • pour les questions d’ordre individuel relatives à la titularisation et à l’avancement relevant de la compétence des Commissions scientifiques spécialisées (CSS), elle est saisie uniquement en cas de refus de titularisation ou de demande de prolongation de stage prononcé par les CSS.

Votez SNPTES : pour un syndicalisme de participation et non de figuration !

Dans le cadre du projet de loi de programmation de la recherche,
le SNPTES sera force de propositions pour une meilleure lisibilité des moyens humains et financiers qui permettront aux chercheurs de travailler en toute sérénité. Le SNPTES s’opposera ainsi à toute velléité législative de démantèlement de notre système de recherche.

Le SNPTES, Syndicat national des personnels titulaires et contractuels de l’éducation nationale, de l’enseignement supérieur, de la recherche et de la culture, est devenu l’organisation syndicale la plus représentative des personnels de l’enseignement supérieur et de la recherche, lors des élections professionnelles de 2018. Il est le seul syndicat à obtenir 4 sièges dans cette instance. Le comité technique ministériel de l’enseignement supérieur et de la recherche (CTMESR) est réglementairement la seule instance de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche qui permet de mesurer la représentativité des organisations syndicales.

Le SNPTES défend l’ensemble des personnels par une démarche syndicale de terrain à l’image de nos métiers, en faisant face aux faits avec rigueur, sans dogmatisme ni béatitude, avec le souci de proposer, la volonté de négocier, mais aussi la force de s’opposer chaque fois que nécessaire.

Le SNPTES revendique un grand service public de l’enseignement supérieur et de la recherche. Seul un investissement massif pour la recherche nous permettra d’affronter les enjeux sociétaux touchant à l’environnement, à la santé ou aux défis des nouvelles technologies.

Le SNPTES souhaite promouvoir une véritable rénovation de l’attractivité des métiers de la recherche et de l’enseignement supérieur.

Pour le SNPTES, la recherche a besoin de personnels créatifs, libres dans leurs décisions pour étudier toutes les pistes que les équipes de recherche jugent bon d’explorer.

ENSEMBLE REVENDIQUONS :

  • une augmentation du nombre de postes ouverts aux concours de chercheurs afin de pérenniser la recherche publique et la rendre encore plus performante ;
  • une revalorisation décente et conséquente de la prime de Recherche ; des subventions à la hauteur des ambitions de l’Institut ;
  • les chercheurs ne devant plus être des VRP à la recherche de financements.

Le SNPTES s’oppose :

  • aux suppressions de postes ;
  • à la précarisation de l’emploi ;
  • à la perte de temps liée à la recherche de financements.

VOTEZ ET FAITES VOTER SNPTES.
LE SNPTES ET SES CANDIDATS S’ENGAGENT ET VOUS ACCOMPAGNENT !

Mme  Laurence MICHEL CRHC Paris
M.  Claude BESMOND CRHC Paris
Mme  Claire-Lise FORESTIER CRCN Marseille
M.  David VAUDRY CRCN Rouen
Mme  Aude MAGERUS CRCN Paris
Mme  Marion LAPIERRE CRCN Montpellier
M.  Morgan GALLAZZINI CRCN Paris
Mme  Anne DRUILHE CRCN Limoges