Contenu

Secrétaires administratifs de l’éducation nationale et de l’enseignement supérieur

 Dispositions transitoires relatives à la création du corps des secrétaires administratifs de l’éducation nationale et de l’enseignement supérieur

Décret n° 2008-1385 du 19 décembre 2008 portant dispositions transitoires relatives à la création du corps des secrétaires administratifs de l’éducation nationale et de l’enseignement supérieur.
Version consolidée au 25 février 2016
PDF - 138.6 ko
Décret - Création du corps des secrétaires administratifs de l’éducation nationale et de l’enseignement supérieur

Article 1

Le corps des secrétaires administratifs de l’éducation nationale et de l’enseignement supérieur est créé. Il est régi par les dispositions des décrets n° 94-1016 et n° 94-1017 du 18 novembre 1994 susvisés et celles du présent décret. Sa gestion est assurée par le ministre chargé de l’éducation nationale.

Article 2

Sont intégrés, pour la constitution initiale du corps des secrétaires administratifs de l’éducation nationale et de l’enseignement supérieur, les secrétaires administratifs d’administration centrale et les secrétaires d’administration scolaire et universitaire du ministère de l’éducation nationale.
Les intéressés sont reclassés à identité de grade et d’échelon, avec conservation de l’ancienneté d’échelon acquise.
Ils conservent le bénéfice des réductions d’ancienneté accordées dans leur ancien corps.
Les services accomplis dans les corps des secrétaires administratifs d’administration centrale et des secrétaires d’administration scolaire et universitaire du ministère de l’éducation nationale sont assimilés à des services accomplis dans le corps des secrétaires administratifs de l’éducation nationale et de l’enseignement supérieur.

Article 3

I. ― Les fonctionnaires appartenant au corps des secrétaires administratifs d’administration centrale et ceux appartenant au corps des secrétaires d’administration scolaire et universitaire du ministère de l’éducation nationale détachés dans l’autre de ces deux corps sont intégrés dans le nouveau corps des secrétaires administratifs de l’éducation nationale et de l’enseignement supérieur en prenant en compte leur situation dans leur corps de détachement ou, si celle-ci leur est plus favorable, dans le corps d’origine.
II. ― Les fonctionnaires appartenant à un autre corps que les deux corps mentionnés au I détachés dans l’un de ces corps sont placés, pour la durée de leur détachement restant à courir, en position de détachement dans le corps des secrétaires administratifs de l’éducation nationale et de l’enseignement supérieur en prenant en compte leur situation dans leur corps de détachement.
Toutefois, au titre de la constitution initiale du nouveau corps et par dérogation au délai fixé à l’article 12 du décret n° 94-1017 du 18 novembre 1994 susvisé, le ministre chargé de l’éducation nationale peut procéder, sur la demande des fonctionnaires détachés dans l’un ou l’autre des anciens corps mentionnés au I, à leur intégration directe dans le nouveau corps des secrétaires administratifs de l’éducation nationale et de l’enseignement supérieur avant la fin de leur détachement dans les mêmes conditions que celles de ces anciens corps prévues au I.
III. ― Les services accomplis en position de détachement dans l’un des deux corps mentionnés au I par les fonctionnaires mentionnés au I et au II sont assimilés à des services accomplis en détachement dans le nouveau corps des secrétaires administratifs de l’éducation nationale et de l’enseignement supérieur.
Les intéressés conservent le bénéfice des réductions d’ancienneté accordées dans le corps dans lequel ils étaient détachés ou, le cas échéant, dans le corps d’origine, s’il est tenu compte de la situation dans ce corps lors de l’intégration.

Article 4

Les secrétaires administratifs d’administration centrale et les secrétaires d’administration scolaire et universitaire du ministère de l’éducation nationale stagiaires poursuivent leur stage dans le corps des secrétaires administratifs de l’éducation nationale et de l’enseignement supérieur, en qualité de secrétaires administratifs stagiaires.

Article 5

Les concours d’accès au corps des secrétaires administratifs d’administration centrale du ministère de l’éducation nationale et au corps des secrétaires d’administration scolaire et universitaire du même ministère dont l’arrêté d’ouverture a été publié avant la date d’entrée en vigueur du présent décret se poursuivent jusqu’à leur terme. Les lauréats de ces concours, dont la nomination n’a pas été prononcée dans le corps auquel le concours donne accès avant la date d’entrée en vigueur du présent décret, peuvent être nommés en qualité de secrétaires administratifs stagiaires dans le corps des secrétaires administratifs de l’éducation nationale et de l’enseignement supérieur.
Les listes complémentaires établies par les jurys des concours mentionnés au premier alinéa peuvent être utilisées afin de pourvoir des emplois vacants dans le corps des secrétaires administratifs de l’éducation nationale et de l’enseignement supérieur.

Article 6

Les agents contractuels recrutés en application de l’article 27 de la loi du 11 janvier 1984 susvisée et qui ont vocation à être titularisés soit dans le corps des secrétaires administratifs d’administration centrale du ministère de l’éducation nationale, soit dans le corps des secrétaires d’administration scolaire et universitaire du même ministère sont maintenus en fonctions et ont vocation à être titularisés dans le corps des secrétaires administratifs de l’éducation nationale et de l’enseignement supérieur.

Article 7

Les tableaux d’avancement établis au titre de l’année 2009 pour l’accès aux grades de secrétaire administratif de classe exceptionnelle et de secrétaire administratif de classe supérieure des corps de secrétaires administratifs d’administration centrale et de secrétaires d’administration scolaire et universitaire du ministère de l’éducation nationale demeurent valables jusqu’au 31 décembre 2009 au titre du corps des secrétaires administratifs de l’éducation nationale et de l’enseignement supérieur.

Article 8

I. ― Jusqu’à l’installation de la commission administrative paritaire nationale du corps des secrétaires administratifs de l’éducation nationale et de l’enseignement supérieur créé par le présent décret, qui interviendra dans un délai d’un an à compter de la date d’entrée en vigueur du présent décret ou dans les délais fixés par les dispositions du décret du 28 mai 1982 susvisé, les représentants des commissions administratives paritaires nationales du corps des secrétaires administratifs d’administration centrale du ministère de l’éducation nationale et du corps des secrétaires d’administration scolaire et universitaire du même ministère sont maintenus en fonctions et siègent en formation commune.
II. ― Jusqu’à l’installation des commissions administratives paritaires académiques du corps des secrétaires administratifs de l’éducation nationale et de l’enseignement supérieur créé par le présent décret, qui interviendra dans un délai d’un an à compter de la date d’entrée en vigueur du présent décret ou dans les délais fixés par les dispositions du décret du 28 mai 1982 susvisé, les représentants des commissions administratives paritaires académiques du corps des secrétaires d’administration scolaire et universitaire du ministère de l’éducation nationale sont maintenus en fonctions.