Contenu

Suppression des APL pour les étudiants non boursiers : le SNPTES dénonce des choix qui conduisent à un conflit de génération !

PDF - 286.4 ko
communiqué SNPTES - Suppression des APL pour les étudiants non boursiers
Version téléchargeable et imprimable

Le SNPTES apporte son soutien à la FAGE et à l’UNEF qui contestent la remise en cause des critères d’accès aux aides personnalisées au logement (APL) pour les étudiants non boursiers.

Le SNPTES redoute que cette première mesure conduise ensuite à s’attaquer à l’aide au logement des étudiants boursiers. Il rappelle, par ailleurs, qu’un certain nombre d’étudiants non boursiers vivent, pour différentes raisons, dans une grande précarité. C’est le cas, notamment, lorsqu’ils ont coupé les ponts avec leurs familles ou que ces dernières comptent plusieurs enfants étudiants.

Le SNPTES s’inquiète enfin, en matière budgétaire, de choix politiques qui conduisent, en déshabillant Paul pour habiller Pierre, à un conflit de génération. C’est le cas lorsque de manière concomitante, le gouvernement annonce, heureusement, une mesure destinée à exonérer certains retraités du paiement des impôts locaux alors qu’au même moment deux amendements parlementaires envisagent de priver un nombre important d’étudiants de l’aide au logement.



Pétition en ligne :
PNG - 11.8 ko